„Istorie participativă” sau ego-istorie? (Christophe Prochasson, Voyage d’un historien à l’intérieur de l’État)